Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.planete-golf.com
  • www.planete-golf.com
  • : Blog consacré aux choses du Golf et aux golfeurs(euses). Soyez les bienvenus!
  • Contact

Texte libre

compteur pour blog

Recherche

Archives

4 mars 2006 6 04 /03 /mars /2006 14:55

Qui n'a jamais eu la "mauvaise surprise" d'arriver sur un parcours réputé pour ses greens ultra rapides et de s'entendre dire en arrivant à l'accueil : "Nous sommes désolés, mais nos greens sont en pleine aération en ce moment...." (généralement dans ce cas, les golfs accordent une petite "ristourne" sur le Green fee).

Pourquoi aère-t-on les greens ? Et comment ?
Des petits trous, toujours des petits trous sur les greens et puis du sable - beaucoup de sable pour tout reboucher. Alors à "quoi ça sert" ?

Les plantes ne peuvent vivre et se développer harmonieusement que si elles disposent de suffisament d'air et d'eau. Sans ces deux éléments indispensables qui véhiculent les substances nutritives la plante ( et donc l'herbe qui compose le green) ne peut survivre.
Ce sont principalement les racines qui vont chercher cette nourriture dans le sol et il convient donc que l'air et l'eau y soient en quantité suffisante. Le tassement du sol provoqué par les tondeuses, les poids et points de pression des joueurs sur le green empêchent petit à petit l'air et l'eau de circuler normalement.

Conséquences : le sol s'asphyxie, le gazon dépérit... Le remède de l'agriculteur est de labourer et ainsi retourner la terre. Sur un green on ne peut pas labourer, car cela gênerait trop le jeu, impliquant la fermeture pendant plusieurs mois des greens. A défaut de labourer, on procède à une aération par "carrotage" (un aérateur perce environ 500 trous de 1.5 cm au m²). Le résidu de ces trous (appelés aussi carottes) est ensuite évacué et remplacé par du sable assez grossier ou par un mélange terre et fertilisants afin de favoriser un drainage naturel.

Le résultat : 500 petits puits au m² qui donnent à l'air et à l'eau autant de passages et cavités pour alimenter le sol et donc la plante. Le sable est ensuite étalé régulièrement grâce à un Drag-Mat (ou
une brosse) afin de bien le faire pénétrer dans les trous d'aération.

Le green a ensuite cet aspect sablonneux qui vous empêche de putter convenablement pendant une dizaine de jours.
sachez que cette opération mécanique est un "mal" inévitable et nécessaire pour maintenir les greens en bonne santé et avoir ainsi des greens bien roulants toute l'année....
Soyez donc indulgents si il vous arrive de jouer sur un parcours aux greens fraîchement "carottés" et "sablés". Vous aurez tout le loisir d'apprécier le travail réalisé par les intendants de terrain et les jardiniers lorsque à la belle saison vous trouverez des greens impeccables et.... très roulants !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul - dans planete-golf
commenter cet article

commentaires