Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.planete-golf.com
  • www.planete-golf.com
  • : Blog consacré aux choses du Golf et aux golfeurs(euses). Soyez les bienvenus!
  • Contact

Texte libre

compteur pour blog

Recherche

Archives

4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 12:13

TFF2010-028.jpg

 

Traditionnellement le TFF (Trophée du Forum de la Fédération) se déroule chaque année aux alentours de Pâques, sur la parcours de l'Albatros (parcours de l'Open de France), au Golf National. Ce fut encore le cas cette année.

Initié en 2003 par Hubert Chesneau, alors Directeur Général de la Fédération Française de Golf, tous les habitués (et d'autres) du Forum FFGolf ont à coeur de se retrouver "pour de vrai" une fois par an sur ce parcours mythique, et oh combien difficile à jouer!

Le huitième TFF a donc eu lieu hier Vendredi 03 Avril 2010, et était placé sous la responsabilité éclairé de Arnaud Balbin du BGC.

C'est très curieux d'arriver au parking d'un golf quand le jour est à peine levé. D'ordinaire c'est plutôt quand on en repart que la nuit est tombée.... Mais là nous avions rendez-vous de très bonne heure, et il fallait s'échauffer un peu quand même....

Parti de Paris sous un ciel couvert, je suis arrivé au Golf National juste au moment où il commençait à pleuvoir. Et en plus il ne faisait pas chaud du tout...

TFF2010-132.jpg

Petit café bien chaud au Bar du GN en attendant que l'averse passe et peut être qu'une éclaircie me permette d'aller taper quelques balles d'échauffement... Las! l'éclaircie ne viendra pas,  et les jetons de practice sont encore dans ma poche aujourd'hui.

Petit briefing d'avant compétition, rappel des règles, et nous voici partis pour un départ en Shot Gun qui sera donné à 08h30.

"Boum"!!! Le coup de canon qui sonnait le départ aurait pu passer pour un coup de tonnerre tellement il pleuvait !! Un plafond très bas, de gros nuages du gris clair au presque noir, et des rafales de vent qui interdisait de laisser les parapluies sans surveillance, telle était la Météo à Guyancourt ce matin du 03 Avril!

Mais peu importait la météo et cette moitié de parcours faite sous une pluie battante, nous étions là pour tenter de gagner le précieux trophée, soit, mais aussi et surtout pour jouer au golf  sans trop nousprendre la tête. Et puis... tout le monde était logé à lamême enseigne, le Golf est un sport de plein air et les conditions météos font partie intégrante du jeu, alors, hauts les coeurs!

Le parcours fut fidèle à sa réputation : Difficile, piègeux à souhait, et puis en plus avec le vent.... heureusement que les Roughs étaient quasiment inexistants, sinon beaucoup n'auraient pu terminer les 18 trous, faute de provision insuffisante de balles.

 

TFF2010-178.jpg


La pluie se calma mi parcours, mais le vent subsista jusqu'au bout. Nous eumes même droit à un timide rayon de soleil juste avant la fin... au moment de passer à table!

Les repas d'après TFF qsont toujours des bons moments. On se retrouve, souvent après un an ou chacun a vaqué à ses occupations. Chaque année des nouvelles têtes apparaissent (et d'autres disparaissent), c'est l'occasion de se faire de nouveaux potes, en tout cas de passer un bon moment, au chaud, et de reprendre quelques forces!

Un petit hommage en passant au personnel du Golf National, qui pour chaque TFF fait preuve d'une extrème gentillesse à notre égard, tant au niveau du personnel de restauratyion que de l'accueil du Golf lui même.

Enfin restaurés, il est temps maintenant de.... repartir pour un nouveau parcours! mais cette fois il s'agit de battre le record de vitesse du parcours, initié l'année dernière. Le principe est simple :

Tout au long des 18 trous sont placés des joueurs (1 au départ, 1 à la retombée de drive, 1 sur le green) . Le but? faire les 18 trous dans un minimum de temps. Peu importe les règles, Il faut aller le plus vite possible et le seul passage obligé est que la balle doit absolument être mise dans chaque trou avant de passer au trou suivant. Cela n'a l'air de rien comme ça, mais il faut courir, courir, et courir..... sauf sur les greens ou cela est interdit.

Je sais que le record de l'année dernière a été battu, mais à l'heure où je rédige cet article, je ne connais pas (en fait je ne m'en souviens plus....) le temps réalisé.

Qui dit compétition, dit remise des prix, celle-ci ayant lieu généralement  en fin de journée.

Cette année, c'est Arnaud balbin, dit Golféo qui avait repris l'organisation du TFF. Comme à son habitude il n'a pas failli et nous a offert une superbe journée de Golf. Organiser un TFF n'est pas une mince affaire et il s'en est sorti comme un Chef qu'il est! Bravo Arnaud et merci!

En guise de conclusion, je dirai qu'une fois encore le TFF a montré que l'on peut s'amuser en pratiquant le Golf, y rencontrer des gens sympatiques de tous les ages, et emmagasiner plein de bons souvenirs.

A l'année prochaine, en espérant que vous reviendrez toutes et tous et que en plus vous amènerez d'autres golfeurs et golfeuses!! Plus on est de fous et plus on rigole!!

TFF2010-031.jpg

 

TFF2010-046.jpg

 

TFF2010-147.jpg



TFF2010-265.jpgDommage!! Il en manque pas mal, mais week end de päques oblige, certains ont été obligé de repartir tout de suite après la compétition (dont un des vainqueurs qui ne figure pas sur cette Photo! (David si tu me lis... Féloches!!!)

Repost 0
Published by Golfeur - dans Le Golf National
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 20:03

C'était aujourd'hui la journée de tous les dangers. Celle où il faut se placer pour éviter d'être renvoyé à la maison et de ne pas pouvoir disposer de deux jours supplémentaires pour tenter de remporter le trophée tant convoité!
Passer le "cut" devait être aujourd'hui dans la tête de tous!...
A cette heure ci nous ne savons pas encore où ce fameux "Cut se situera, mais cela probablement  au niveau de ceux qui ont joué ces deux jours au "Par"voire à +1.
Il y aura donc 5/6 Français pour la phase finale, et malheureusement les autres devront quitter la compétition. Dur loi du Cut et du Golf!


Ci après les résultats du jour :

Dernière mise à jour le 03/07 à 20:01

Pos. Nom Jour Trou Score 1 2 3 4 Total
1

ARGRafa ECHENIQUE

-4 18 -10 65 67 - - -
18

FRAGrégory BOURDY

par 18 -2 69 71 - - -
18

FRAThomas LEVET

+2 18 -2 67 73 - - -
44

FRARaphaël JACQUELIN

-1 18 par 72 70 - - -
44

FRAJean-François LUCQUIN

+1 18 par 70 72 - - -
44

FRAJean VAN DE VELDE

+4 18 par 67 75 - - -
62

FRAFrançois DELAMONTAGNE

-3 18 +1 75 68 - - -
97

FRAJean-Baptiste GONNET

+4 18 +4 71 75 - - -
97

FRAMichael LORENZO-VERA

+2 18 +4 73 73 - - -
104

FRAJean-François REMESY

+2 18 +5 74 73 - - -

NB : pour cause de petite réunion "entre amis" demain au golf de Guerville pour une partie en équipe... je ne serai pas en mesure de vous communiquer les résultats en temps voulu. désolé...
Repost 0
Published by Golfeur - dans Le Golf National
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 09:32

Dernière mise à jour le 03/07 à 09:31

Pos. Nom Jour Trou Score 1 2 3 4 Total
1

GERMartin KAYMER

0 0 -9 62 - - - -
10

FRAThomas LEVET

0 0 -4 67 - - - -
10

FRAJean VAN DE VELDE

0 2 -4 67 - - - -
34

FRAGrégory BOURDY

0 6 -2 69 - - - -
34

FRACédric MENUT

0 0 -2 69 - - - -
48

FRAJean-François LUCQUIN

0 0 -1 70 - - - -
65

FRAJean-Baptiste GONNET

0 0 0 71 - - - -
65

FRARaphaël JACQUELIN

-1 4 0 72 - - - -
83

FRAAnthony SNOBECK

0 0 +1 72 - - - -
102

FRAMichael LORENZO-VERA

0 0 +2 73 - - - -
Afficher le leaderboard complet >>>

...Et une première performance : le record de l'albatros (62) est égalé par Martin Kaymer. Bravo!!
Les Français engagés se sont plutôt bien comportés lors de cette première journée particulièrement éprouvante en raison des grosses chaleurs. le premier objectif étant de passer le Cut ce soir il va falloir encore très bien jouer aujourd'hui . Verdict ce soir !
Pour les fans qui ne peuvent se rendre au national ces prochains jours et qui aiment les retransmissions sans pub, voici un lien très intéressant pour suivre cette compétition : ICI
Très bonne fin de semaine à toutes et tous, et bonnes vacances à ceux qui ont la chance de partir!




Repost 0
Published by Golfeur - dans Le Golf National
commenter cet article
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 11:37


Le TFF2009 (Trophée du Forum FFGolf et des autres forums de Golfs a donc eu lieu ce samedi 28 Mars sur le  très sélectif parcours de "L'Albatros" au Golf National. Avant tout il faut saluer l'organisation de cette journée, laquelle fut parfaite et sans aucune fausse note. Un grand merci donc à Gino, grand ordonateur de cette journée, et aussi à toute l'équipe du Golf National et plus précisément à Jérémie Bazerque qui était délégué pour s'occuper de nous au nom du Golf National!
Nous avons trouvé un parcours en très bon état, et malgré la précocité de la saison les greens étaient très roulants et...piègeux à souhait! Les jardiniers, green keeper et tous les autres ont encore, malgré les très mauvaises conditions hivernales, des miracles! Bravo a eux!
Comme chaque année donc- c'est la septième édition du TFF- c'est au petit matin frisquet de ce samedi 28 Mars que nous nous sommes tous et toutes retrouvés (les uns devant un café bien chaud, les autres déjà en train de s'échauffer au Practice ou au Putting green...) sur la "place" du GN pour un briefing de Gino. Nous avons même eu droit cette année à la personnalisation de notre compétition sur le panneau qui annonce tout au long de l'année de prestigieuse rencontres...c'est d'ailleurs là que nous avons fait notre "photo" (cf ci-dessus).
A 09h15 chaque équipe part sur son trou de départ (départs en Shot Gun) de façon à être fin prêt au coup de canon tiré à 09h30 précises.
Bonnes conditions de jeu avec de multiples éclaircies entrecoupées de passages nuageux plus ou moins menaçants, jusqu'au 15ème trou où les choses se gatèrent un peu....beaucoup. C'est en effet sous des trombes d'eau et de grésil... et un vent glacial que nous avons terminé les trois derniers trous. Inutile de préciser que nous étions tous à tordre...et pas seulement de rire! Passé l'averse le soleil réapparut aussi soudainement qu'il avait disparu. Il était à présent l'heure d'aller se restaurer après plus de 4h30 de jeu et de marche à pied!
Le repas au "Fairplay" est un moment toujours très sympathique et c'est là que "à chaud" tout un chacun fait part de ses impressions sur le parcours, sur son jeu...ou celui de ses petits camarades de partie. Pour beaucoup c'était une première sur ce parcours très difficile et l'on voyait à certaines mines un peu "lasses" que cela n'avait pas été toujours très facile.... D'autres, habitués ceux là avaient perdu un peu moins de balles que les autres mais afformaient que décidemment ils n'avaient pas encore le niveau pour faire une perf sur ce tracé. Les quelques index à un chiffre, c'est à dire les meilleurs d'entre nous regrettaient surtout l'averse sur les trois derniers trous qui avait "cassé" une carte bien construite depuis le début.... Mais le golf n'est il pas un sport de plein air?

Tout le monde étant réchauffé, restauré et ayant repris quelques forces, il fallait maintenant attaquer la deuxième partie de la journée avec l'établissement d'un record de vitesse sur les 18 trous, inédit sur ce parcours, et qui servira de référence pour les futures tentatives.
Il fallait tout d'abord remotiver toute la bande, car ceux qui font du golf savant qu'après un parcours on en a un peu plein les pattes et repartir sur le parcours, même pour taper seulement deux ou trois balles...... il faut aller chercher dans ses réserves. Gino en bon organisateur a su remotiver tout le monde et aucune défection n'était à déplorer au briefing.
Comment ca fonctione ? : C'est très simple, et il s'agit en fait d'une forme de "golf relais".
On dispose des joueurs tout au long des 18 trous avec chacun un ou deux clubs et une personne sur chaque green. Chaque "joueur doit avoir dans la poche deux ou trois balles (en cas de balle perdue, car le but principal est la rapidité et non la précision). Comme nous n'étions pas assez, certains devaient "couvrir" plusieurs positions sur le parcours et donc...avoir de bonnes jambes pour aller d'une position à une autre.... Un vrai Challenge!! .
Le Top départ est donné au trou N°1, et à tout seigneur tout honneur, c'est gino qui a tapé le premier drive. relayé de trou en trou par tous les autres joueurs. Eole nous aimait décidemment beaucoup en ce samedi puisqu'il avait à nouveau décidé de nous envoyer quelques rafales de vent bien glacées. C'était assez drôle de voir ces golfeurs, d'habitude si calmes et concentrés en train de courir d'un trou à l'autre (sauf sur les greens : c'est interdit!), pour transmettre la balle au joueur suivant....
Ceux qui avaient eu le temps de revenir commençaient à s'agglutiner sur le green du 18 sur lequel Gino attendait avec impatience le moement de glisser la balle dans le trou..... C'est IDV (ou encore Idiot du Village  .... ) qui avec un magnifique coup de wedge depuis le fairway lui déposa la balle presque aux pieds pour cet ultime coup qui établissait ainsi le record à battre soit  :  31Mn 26 secondes! qu'on se le dise.
Foubus, nous l'étions tous! mais il restait  l'aphotéose c'est à dire la remise des prix, le Give & Take, et bien entendu le tout devant une bonne bière blonde ou brune :

L'équipe des vainqueurs composées essentiellement de trois représentantes du sexe dit "faible", et qui font mentir l'adage selon lequel les golfeurs seraient d'abominables mysogines, est (Cf Photo ci dessous):

Soop / Loulou / Idiot du Village (le seul homme) / Maninon
(Un grand bravo à vous quatre!!)

Bref, que du bonheur et une ambiance telle que nous les avons toujours connues à l'occasion des TFF passés. Il va maintenant falloir attendre une année pour recommencer....heureusement qu'il y a d'autres occasions de se rencontrer, la prochaine ètant la MTC2009 (3ème édition) à Poitiers sur le Golf de Mignaloux au Manoir de Beauvoir pour le prochain week end du 1er Mai 2009 !!

Encore un grand merci à Gino pour nous avoir permis de nous retrouver encore une fois, et de belle façon!!




Repost 0
Published by Golfeur - dans Le Golf National
commenter cet article
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 07:07
L’albatros : C’est le nom d’un bel oiseau mais surtout celui d’un très beau parcours de 6520 mètres (sur les 3 mis à disposition des licenciés de la FFGOlf) qui sert d’écrin à l’open de France, épreuve du tour Européen. 18 trous particulièrement bien dessinés (architecte : H. Chesneau) et piégeux à souhait avec toutes les difficultés du Golf moderne. Obstacles d’eau, Rough épais et très dense, bunker peu nombreux mais toujours bien placés et surtout des greens très rapides et dont il faut apprécier les pentes au plus juste pour mettre la balle dans le trou…. Sur ce parcours il est conseillé de rester humble et de ne prendre aucun risque inconsidéré si l’on veut arriver à quelque chose. On appréciera, outre les creux et bosses qui parsèment la totalité du parcours, le final particulièrement difficile du 16 au 18.

Le 16 est un Par 3 avec de l’eau à droite, et surtout un green pentu (vers l’eau bien entendu), où un putt en descente, même bien dosé peut se révéler catastrophique…

Le 17 ensuite, très long Par 4 qui est le trou le plus difficile du parcours. Partir des jaunes ou des blanches, et il vous faudra un bon drive pour arriver au Fairway, et bien se placer pour atteindre le green en hauteur et torturé à souhait.

Le 18 pour finir avec son green en ile que les pros peuvent atteindre en 2 (Par4 en compétition mais Par 5 pour les « amateurs »). Il faudra franchir un vrai lac pour vous poser sur le vaste Green, et gare aux balles trop longues qui disparaîtront dans l’eau qui entoure ce green. Mais ne vous y trompez pas….tous les autres trous de ce parcours réservent des surprises qui en font voir de toutes les couleurs mêmes aux Professionnels qui se donnent rendez-vous en juin de chaque année. C’est d’ailleurs au mois de juin que le parcours est le plus beau : Genêts en fleurs qui embaument, greens roulants comme des billards,  et fairways taillés au cordeau pour accueillir les joueurs de l’Open de France.

 

L’Aigle : Voisin de l’Albatros, l’Aigle est un parcours de type « links ». Pas d’eau à franchir sur ce parcours, qui n’en reste pas moins parsemés d’embûches. Avec 5961 mètres depuis les marques les plus reculées pour un par 71, l’Aigle est tolérant pour tous, amusant pour la plupart et exigeant pour les meilleurs. Il vous faudra être au minimum titulaire de la carte verte pour le jouer.

 

L’Oiselet : Après quelques balles tapées au practice voisin, vous prendrez beaucoup de plaisir sur ce parcours " école " de 9 trous, qui  n'est ni très long (1955 mètres pour les messieurs et 1761 mètres pour les dames, par 32), ni très large mais ne comporte presque pas de rough. Il propose toutefois toutes les situations propices à la formation et l'entraînement. Un très bon compromis pour faire connaissance avec le Golf national, Vitrine du Golf en France.

Photos : ICI

Repost 0
Published by Golfeur - dans Le Golf National
commenter cet article
24 mars 2006 5 24 /03 /mars /2006 10:49

En prévision du gran dévènement de fin juin (Centenaire de l'open de France), l'Albatros se refait une beauté!! Grandes manoeuvres de printemps pour les jardiniers et intendants de terrain !

Quelques photos envoyées par le GN à votre attention : Ici

Repost 0
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 19:39

Vue satellite de l'Albatros (Image Google Earth)

Repost 0
27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 09:54
L'hiver est là et bien là, et les paysages magnifiques de golfs recouverts d'une fine pellicule de gelée blanche donnent envie d'aller s'y promener...mais, mais... :.

Si les intendants de terrain en pareils cas n'autorisent pas les départs c'est pour protéger les gazons et l'esthétique. Lorsque le sol n'est pas gelé en profondeur et qu'une nuit claire fait tomber la gelée blanche au petit matin, seule la partie supérieure du gazon est gelée, donc cassante. Marcher dessus, greens ou fairways, casse les brins d'herbe et laisse alors des traces noires bien laides; Certes ce n'est pas gravissime mais long à se réparer.
Si le gel est profond, il n'y a pas de risques réels pour les gazons et vous pourriez battre vos records de longueur au drive…et même franchir impunément quelques obstacles d'eau! Le pire de tout reste le dégel, période ou le piétinement du gazon est particulièrement dégradante et à proscrire.
Le dégel commence toujours par la surface, exposée la première aux rayons du soleil et au réchauffement de la température. La racine, elle, reste gelé plus longtemps et la marche sur le gazon casse le collet de la plante et tue celle ci. En outre la surface, faute pour l'eau de pouvoir s'infiltrer, est très humide voire boueuse et instable, ce qui crée des déformations que nous regretterons tous plus tard.
Les routes appliquent elles aussi des "barrières de dégel", pour éviter les risques pour les surfaces, comme au golf.
Quelques golfs créent des "greens d'hiver" (greens "temporaires", amménagés non loin du green d'origine mais sur le Fairway) pour protéger leurs greens. Le Golf National a choisi, lui, de ne pas faire de greens d'hiver, d'être vigilant et dès que les températures et conditions de sol le permettent, vous faire jouer sur nos greens d'été.
C'est tout de même mieux même s'ils ne peuvent rouler comme au mois de juin.

(Photo d'illustration : le GN sous la neige, par  Alexis. Orloff)

Repost 0
4 février 2006 6 04 /02 /février /2006 17:26

Cette année sera l'année du "centenaire" au Golf National, où se disputera l'Open de France édition 2006. Depuis plusieurs mois déjà la FFGolf et le GN travaillent pour faire de cet évènement une fête du Golf, encore plus belle que ces deux dernières années où nous avons tous eu le privilège de voir un Français JF Rémesy "Jeff" l'emporter. Hubert Chesneau, génial architecte de l'Albatros (Photo : le green du 18) bichonne son Bébé pour le rendre encore un peu plus difficile à jouer (est ce possible?), et Olivier Roche, tout nouveau directeur du GN surveille à peu près 24heures/24 l'avancée des travaux annexes. C'est donc un tout nouveau Golf National que nous découvrirons dans quelques mois. J'aurai l'occasion de revenir sur cette avancée majeur de la vitrine du Golf en France dans de prochains articles

Repost 0