Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.planete-golf.com
  • www.planete-golf.com
  • : Blog consacré aux choses du Golf et aux golfeurs(euses). Soyez les bienvenus!
  • Contact

Texte libre

compteur pour blog

Recherche

Archives

13 février 2006 1 13 /02 /février /2006 10:27
Maybank Malaysian Open, Kuala Lumpur Golf & Country Club
16 Février 2006 - 19 Février 2006
 
Les Français engagés :
 

Repost 0
Published by Paul - dans Infos Golf
commenter cet article
12 février 2006 7 12 /02 /février /2006 15:10

Maintenant que vous êtes familiarisé avec tous les pièges, et les règles essentielles liées au jeu et à l'Etiquette  du Golf, que vous maîtrisez votre matériel, vous allez pouvoir vous lancer dans une « vraie » partie et savoir ce que vous valez !!. Pour ce faire vous allez devoir compter vos points.   Lorsque vous avez payé votre « Green-Fee », l’accueil du Golf vous a remis votre « carte de parcours ». Il est vrai que pour un profane, il n’est pas évident de comprendre les indications qui sont portées sur ce document, d’autant qu’elles varient d’un parcours à l’autre. Avant de « compter » vos points vous allez donc devoir apprendre à lire votre carte.

1 - LA CARTE DE PARCOURS :

1.1 – Les règles « locales » :

 Il n’y a pas deux parcours de Golf identiques. A cet effet, chaque Golf peut avoir ses propres règles locales. Ces règles sont en général indiquées au dos de la carte que vous avez en main  (Cf exemple ci - dessus). Ici, les règles locales concernent les chemins, les lignes électriques et le trou N°18

1.2 – Les « trous » :

Ø      Les trous sont numérotés dans l’ordre, de 1 à 18 (ou de 1 à 9 pour un parcours de 9 trous).

Ø      Les trous de 1 à 9  sont définis comme « l’aller » d’un parcours, et les trous de 10 à 18 comme le « retour » .

Ø      Chaque trou possède différentes distances selon la couleur des « repères » depuis lesquels on frappe son coup de départ (les Blancs sont les plus éloignés et les rouges les moins éloignés). En tant que débutant, et si vous êtes un homme, vous partirez des repères « jaunes », et des « rouges » si vous êtes une femme. Les distances sont additionnées en fonction de ces repères et le total est indiqué après le N°9 et après le N°18.

Ø      Le « Par » (score idéal) du trou que vous allez jouer est indiqué en regard de son numéro (Par3 / Par4 / Par5). Un Par3 est un trou « court », un Par4, un trou de moyenne distance, un Par5, un trou « long »

Ø Les coups reçus (ou aussi « Handicap ») : En regard de chaque N° de trou, figurent des chiffres de 1 à 18 (pour un 18 trous) mais pas dans l'ordre. Ces chiffres indiquent le niveau de difficulté du trou. Plus le chiffre est élevé, plus le trou est facile (Handicap « 18 » est le trou le plus facile du parcours, et handicap « 1 », le plus difficile. Ce sont ces références qui déterminent les coups reçus accordés aux joueurs en fonction de leur Index. (Cf image en bas de cet article)

Ø      Le plan du parcours : Il y a sur chaque carte, un plan du parcours, qui est destiné à vous aider à vous repérer pour faire le parcours dans l’ordre de la numérotation des trous. 

2 - Compter ses points :

  2.1 - Principe :

   Ø Au golf, lors d'une partie durant laquelle on compte, tous les coups doivent être comptés (y compris lorsque vous faites un "Air Shot").

 2.2 - Le comptage des points :

 La formule la plus répandue est le décompte des points en "Stableford". En fonction de votre score sur chaque trou, vous obtenez un certain nombre de points "stableford". Le nombre de points attribués est le suivant :

Ø Bogey (1 coup au dessus du Par) = 1 Point

Ø Par = 2 points

Ø Birdie = (1 coup en dessous du Par) = 3 points

Ø Eagle = (2 coups en dessous du Par) = 4 points

 (On dit d'un joueur qui totalise 36 points Stableford dans une partie qu'il a joué son Index )

   2.3 Les coups reçus : 

  Chaque joueur dispose, en fonction de son Index, d'un certain nombre de "Coups reçus". Ainsi, un joueur non classé (Index 53,5), disposera du maximum de coups reçus possible pour un parcours donné. Un joueur d'Index 36  disposera de moins de coups, et ainsi de suite.

  Ainsi un joueur qui dispose de 43 coups reçus (nombre réel de coups reçus pour un joueur classé 34,2 et qui joue l'Albatros), aura deux coups reçus sur tous les trous du parcours (18 x 2 = 36), plus un coup reçu supplémentaire sur les  trous les plus difficiles et numéroté de 1 à 7 (1 x7 = 7). Soit donc 43 coups reçus au total.

Exemple : Sur un Par 4 vous faites ce trou en 6 coups, mais vous avez 2 coups reçus sur ce trou. Votre score brut sera 6 mais votre score net sera 4, et vous comptabiliserez  donc 2 points stableford

Repost 0
Published by Paul - dans Débutants
commenter cet article
10 février 2006 5 10 /02 /février /2006 14:49

Vous avez votre belle licence toute neuve dans votre poche, vous avez "testé" quelques clubs au practice, mais maintenant vous aimeriez bien avoir votre matériel bien à vous. Comment s'y retrouver dans tous ces bois et fers de taille diverses, et pourquoi certains sont ils si bon marché et d'autres si chers? J'avoue qu'il y a de quoi s'y perdre lorsque l'on débute et que l'on cherche son premier matériel.

Tout d'abord il faut bien vous assurer de votre "dextrie" : Gaucher ou droitier (c'est la première question que l'on vous posera).

Ensuite vous fixer un budget, lequel pourra être établi en fonction des conseils que vous aurez glané ici et là (je vous conseille de vous inscrire sur les forums de la FFGolf ainsi que sur le forum de ce blog. Il y a là des golfeurs de tous niveaux et qui pourront vous aider considérablement dans vos choix).

Si vous débutez, optez pour un matériel  peu cher, et n'achetez pas immédiatement une série complète, cela ne servirait à rien. Achetez ce que l'on appelle une 1/2 série et qui comprend généralement :

1 Putter / 1 sand Wedge / 1 Fer 7 / 1 fer 8/ 1 Fer 9 / 1 bois 3.

Ce matériel suffit amplement pour vous familiariser avec le Golf et apprendre à maîtriser ces clubs qui sont les clubs de base. Cela serait une erreur d'acquérir un fer4 ou plus long ou encore un Driver, alors que vous ne maitrisez pas encore les fers plus courts. Un ami Golfeur d'index 12 me disait un jour : tant que tu ne maîtrise pas parfaitement ton fer 7, il est inutile de commencer à taper avec autre chose....et  Il avait parfaitement raison!. Le fer 7 est le fer "à tout faire" du Golf, et c'est le plus facile à maîtriser. Il ne sert à rien d'essayer d'envoyer la balle à 200 mètres si vous ne savez pas la faire "voler". Le fer 7 vous y aidera.

Puisque vous débutez, veillez à prendre des clubs avec des manches "souples" (manches graphites)beaucoup plus tolérants que les manches "acier". Proscrivez les "lames". Bref autant pour votre premier matériel que pour tous vos parcours à venir, restez humble....et économe. Vous pourrez au fur et à mesure de votre progression compléter votre 1/2 série par du matériel un peu plus "performant". L'essentiel est que vous vous sentiez bien lorsque vous avez vos fers en main et que vous vous apprêtez à taper une balle, car les "sensations" au golf sont très importantes, et vos clubs doivent devenir le prolongement naturel de vos bras et de vos mains. Bonne chance dans votre qête du matériel idéal et surtout n'hésitez pas à demander conseil autour de vous, notamment aux professeurs de votre golf habituel...ils sont aussi là pour cela!

Repost 0
Published by Paul - dans Débutants
commenter cet article
9 février 2006 4 09 /02 /février /2006 18:01

Le jeu lent, voilà bien une des plaies endémique du Golf d'aujourd'hui!! Nous avons tous eu un jour ou l'autre à subir cet "anti jeu" qui transforme une belle et agréable partie en un véritable cauchemard. La FFGolf a fait du jeu lent son combat pour l'année 2005 (affiches, info sur son site web institutionnel, etc.), bon nombre de Golfs surveillent et n'hésitent pas à "verbaliser" les fauteurs de troubles en faisant sauter un trou à ceux qui confondent partie de golf et promenade dominicale. Hélas, dans la grande majorité des cas, les joueurs lents sont aussi des clients ( et souvent des bons clients) des golfs et membres éminents qui se croient chez eux , et s'arrogent tous les droits sous prétexte qu'ils payent une cotisation. Ceux là ne sont pas de vrais golfeurs et font un tort considérable à ce sport.

Mais qu'est ce vraiment que le jeu lent ?

Le jeu lent consiste à jouer de telle façon que toutes les parties qui vous suivent sont obligés d'attendre plus ou moins longtemps avant chaque départ. En effet, par mesure de sécurité (une balle de Golf peut tuer!), il faut attendre pour jouer, que les joueurs qui vous précèdent soit à une distance "supérieure à celle de votre meilleur coup". Une seule partie qui joue lentenment et se sont toutes les parties de la journée qui doivent attendre derrière (cela provoque un embouteillage, comme sur la route!)

1 - Les "débutants" : Jouer lentement n'est pas vraiment une faute en soi, pourvu que l'on surveille la partie qui suit et qu'à un moment donné on laisse passer cette partie si l'on s'aperçoit qu'elle joue plus vite que la votre. C'est souvent le cas chez les débutants, pas encore très assurés dans la frappe des coups lesquels vont souvent se perdre dans le Rough. Ce type de comportement qui consiste à laisser "passer" une partie est très apprécié et fait d'ailleurs partie de l'Etiquette. On constate que la plupart des débutants qui sont passés par la "carte verte" observent cette règle.

2 - Les parties "non conformes" : J'appelle "partie non conforme", une partie de trois ou de quatre personnes, qui jouent avec seulement deux ou trois sacs (dans la plupart des cas il s'agit de fraudeurs qui n'ont pas payé la totalité des greens-fees). Ce comportement, non seulement est strictement interdit mais ralenti considérablement le rythme du jeu (allers retours pour prendre le matériel....). Si vous constatez qu'une telle partie vous précède, et qu'elle vous ralenti beaucoup, je vous conseille vivement d'en informer immédiatement l'accueil du Golf (là, vous pouvez utiliser votre téléphone portable....).

3 - Les "impénitents" : On peut aussi les cataloguer de "je m'en foutistes", ce sont généralement ceux qui n'ont aucun respect pour les autres, qui se croient tout permis et s'approprient le parcours comme si il était à eux et qu'ils étaient les seuls à jouer dessus. Avec ceux-là il n'y a rien à faire...hélas!

4 - Les "distraits" : Ceux là sont les moins gènants, car ils comprennent généralement assez vite et laissent passer. Pas toujours tout de suite, mais ils laissent passer.

Il existe tout un tas de "trucs" pour lutter contre ce fléau, et si tout le monde appliquait, ne serait ce que la moitié de ces règles, le problème épineux du jeu lent serait réduit des deux tiers (dans un prochain article je passerai en revue ces "règles" élémentaires dont la plupart relèvent simplement du bon sens....

Repost 0
Published by Paul - dans planete-golf
commenter cet article
8 février 2006 3 08 /02 /février /2006 19:52

Le Golf est un des sports qui véhicule le plus d'idées préconçues, toutes plus fausses les unes que les autres. Parmi ces idées, celles du sport "cher" et réservé à une "élite" arrivent largement en tête du hit parade. Si il est vrai cependant qu'il y a encore une quinzaine d'années, le Golf faisait encore partie de ces sports "confidentiels" réservés à la classe dite "nantie" (tout comme le tennis d'ailleurs!), ce n'est plus le cas aujourd'hui. Il suffit pour s'en convaincre de se rendre, un samedi ou un dimanche, au club house du golf le plus proche de chez vous et d'observer les gens présents.

D'abord, vous constaterez qu'il n'y a pas que des "vieux", et surtout qu'il n'y a pas que des sacs de golf avec du matériel à 1 500 Euros la série complète ! Bien sur, comme dans tous les sports vous trouverez des gens avec beaucoup de moyens, et donc avec du matériel très cher et de grosses voitures sur le parking, mais ce n'est pas la majorité, loin s'en faut.

Aujourd'hui, et une fois payée votre licence, vous pouvez vous équiper complètement pour moins de 250 Euros et avoir pour ce prix un matériel très correct. Sachez aussi, que les Golfs peuvent vous prêter (ou vous louer dans certains cas) du matériel. Cette pratique est très courante et vous auriez tort, si vous êtes débutants, de vous en priver. La grande distribution des magasins de sport (Décathlon, Go Sport, etc...) proposent des 1/2 séries (ce qui suffit amplement pour débuter) à moins de 200 Euros, sac compris. Le marché de l'occasion est aussi très répandu et il est possible, via les forums, et autres sites de Golf d'acquérir du très bon matériel pour des sommes dérisoires. Il vous reste à acheter une paire de chaussures de golf , à moins de 50 Euros (mais de simples chaussures de tennis peuvent très bien faire l'affaire, à ceci près que l'on risque de glisser dans l'herbe mouillée). Et vous voilà prêt à taper vos premières balles au Practice (aire de jeu où l'on frappe des "seaux de balles sans être obligé d'aller les ramasser). Le coùt d'un seau de balles (contenance entre 30 et 40 balles) varie selon les golfs, et il est préférable d'acheter des cartes de seaux plutôt que de prendre des seaux à l'unité. Dans le golf que je fréquente, la "barette" ou "carte" de 10 seaux coûte environ 20 Euros, parfois plus, parfois moins. Notez bien qu'au golf, une tenue correcte est exigée, mais cela fera l'objet d'un article à venir.

Le coût d'un "green fee" ( prix d'un parcours de 18 trous) varie également selon la saison et selon les golfs. On peut dire qu'en région parisienne ce coût est situé entre 20 et 30 Euros.

Le site de la FGGolf permet d'obtenir via son moteur de recherche tous les sites Web des Golfs homologués en France. Comparez les tarifs et vous verrez que contrairement à cette idée répandue, il ne coûte pas "les yeux de la tête" de pratiquer le golf régulièrement.

Attention : il existe des jours, et des catégories d'ages qui peuvent bénéficier de forfaits et de réductions très substancielles. Il est conseillé de se renseigner à l'accueil du Golf que vous avez choisi avant de commencer à payer le prix fort....

Voilà globalement les principaux "postes" de dépenses, sachant que comme pour tous les autres sports, et / ou loisirs, les "à côtés" tels que pots, restaurant, sont à la discrétion de chacun.

Repost 0
Published by Paul - dans planete-golf
commenter cet article
8 février 2006 3 08 /02 /février /2006 13:04

Un petit livre qui tiendra facilement dans l'une des poches de votre sac et qui peut être consulté à tous moments, et même au 19ème trou devant un bon "chose" pour commenter tel ou tel coup manqué ou égaré hors limite.... 1 000 conseils avisés tant sur les positions à l'adresse, que dans les bunkers, mais aussi sur le parcours.

Tout plein de "trucs" pour améliorer votre swing, vos coups de fers, le putting, mais aussi le mental que doit avoir tout golfeur pour résister à lapression et ne pas s'égarer dans des attitudes néfastes et à l'origine de grattes ou autres sockets. Quelques  "vérités" également sur le Golf en général.

Bien utile en tout cas, ce petit livre vert qui m'a été offert par un ami, golfeur lui aussi. Indispensable pour progresser!

Repost 0
Published by Paul - dans Bibliothèque
commenter cet article
8 février 2006 3 08 /02 /février /2006 11:29

Tous comme les divots et le ratissage des bunkers, relever ses "Pitchs" doit faire partie des réflèxes d'un golfeur respectueux de l'Etiquette. Mais qu'est ce qu'un "Pitch"?

Un "Pitch" est la marque laissée par une balle lorsqu'elle tombe sur le green. Cette marque est plus ou moins profonde selon que green est souple ou non, ainsi que de la hauteur de chute de la balle. Cet impact peut se révéler très gênant pour putter (Un joueur a le droit de relever un pitch qui se trouverait sur sa ligne de putt). Plus les "pitchs" sont relevés tôt plus la marque guérira rapidement. C'est pourquoi il est très important de relever vos pitchs (et ceux des autres....) dès que vous les provoquez...ou dès que vous les voyez.

Comment relever un "Pitch? :

1 - Utiliser le relève pitch que tout bon golfeur doit avoir en permanence dans sa poche (si vous n'avez pas encore acquis cet accessoire utiliser un Tee qui fera l'affaire)

2 - Planter le relève pitch sur les bords de la lèvre et non au centre de l'impact

3 - Ramener les bords vers le centre en effectuant un léger mouvement de rotation. Faites tout le tour de l'impact afin de réunir les bords

4 - Aplanissez le tout en tapotant légèrement la "cicatrice" avec votre Putter.

Lorsque plusieurs joueurs d'une même partie sont le Green, ceux qui ne sont pas en train de putter et attendent, peuvent relever les pitchs laissés par lesparties précédentes (sans géner bien entendu le joueur qui est en train de putter)

Repost 0
Published by Paul - dans Etiquette
commenter cet article
7 février 2006 2 07 /02 /février /2006 14:27

Vous allez donc vous lancer dans votre premier « Parcours », félicitations !!

Avant d’arpenter et de découvrir tous les  Golfs de France, il faut que vous sachiez  identifier les différentes parties d’un parcours. Vous trouverez donc dans cet article une description succincte des différentes "parties" qui composent un parcours de Golf.

1 – Le départ  (en gris sur le dessin)  : C’est une aire, généralement surélevée, et identifiée par des repères  de couleurs différentes  (noir, le plus éloigné; blanc, jaune, rouge, bleu). En fonction de votre niveau de jeu ou de votre sexe. Votre « Tee » doit être planté dans l’alignement de ces repères, ou un peu derrière, mais JAMAIS devant.

2 – Le Fairway  (en vert foncé sur le dessin): C’est la (ou les) partie(s) tondue(s) du terrain, comprise(s) entre le départ et le Green.

3 – Les Bunkers (en jaune sur le dessin) : Ce sont des obstacles plus ou moins creux et remplis de sable. Les bunkers peuvent être positionnés, selon la difficulté du trou, sur le Fairway ou autour du green.

4 – L’eau ( en bleu sur le dessin) : Certains trous comportent cet obstacle très redouté (mare, rivière, lac, ruisseau, etc…), et généralement judicieusement placé par les architectes des terrains de Golf. Il faut bien entendu chercher à les éviter à tout prix ….

5 – Le Green (en vert lumineux sur le dessin): C’est la zone, autour du trou où l’herbe est tondue très ras. Cette aire est signalée par un drapeau planté dans le trou. Il faut noter que les greens ont une surface très variable, et ne sont pas toujours (et même très rarement) plats …

6 – Le petit Rough  (prononcer "roff ", en vert clair sur le dessin): C’est la zone entretenue  comprise autour des fairways et ou l’herbe est tondue mais sommairement et plus haute que sur le fairway.

7 – Le grand Rough ( en marron sur le dessin): C’est la zone non entretenue du terrain et où l’herbe et autres végétaux sont très hauts … .

Repost 0
Published by Paul - dans Débutants
commenter cet article
7 février 2006 2 07 /02 /février /2006 09:26

Sur un parcours, les bunkers sont généralement placés à des endroits "stratégiques". Ces obstacles qui sont autant de pièges pour le golfeur amateur et professionnel ne sont pas là pour faire joli mais bien pour accueillir les balles des maladroits. La plupart des bunkers sont remplis de sable meuble et quel joueur n'a jamais (vainement?) tenté de sortir sa balle d'une marque de pas ou d'un trou provoqué par un joueur précédent et peu respectueux de l'Etiquette. Sortir une balle d'un bunker n'est déjà pas facile, alors quand celui-ci n'est pas ratissé et que sa surface n'est pas régulière..... cela relève de l'exploit.

C'est pour cela, et non pour faire le travail des jardiniers, que l'on demande aux joueurs de ratisser les traces laissées dans les bunkers lorsqu'ils ont la malchance d'y envoyer leur balle. Cela ne prend que quelques secondes et marque la considération que vous avez pour les joueurs qui suivent. N'hésitez pas non plus à le faire aimablement remarquer à ceux qui ne le font pas....

En réponse à l'un des commentaires concernant cet article (Bidule) : faut il ratisser dans l'axe du jeu ou perpendiculairement: Nous avons tous vu lorsque nous avons la chance d'être les premiers de la journée, les bunkers "vierges" de toute trace et ratissés avec une machine spéciale (dont je ne connais pas le nom....). Ils sont généralement ratissés en "rond" du centre vers le bord. J'aurai donc tendance à dire qu'il importe peu que cela soit dans le sens du jeu ou non, pourvu que les traces du rateau qui sont laissées dans le sable ne soient pas profondes et ne gênent ni la frappe de la balle, ni le "lie". Personnellement, dans la plupart des cas j'efface mes traces avec les dents du rateau et ensuite je "lisse" l'endroit avec le dos de l'outil... (perfectionniste moi...nooooon!)

Repost 0
Published by Paul - dans Etiquette
commenter cet article
6 février 2006 1 06 /02 /février /2006 12:22

Pour pouvoir pratiquer le Golf, et comme pour n’importe quel autre sport, vous devez être en possession d’une licence délivrée par la Fédération Française de Golf (FFG). La licence FFG est de format carte de crédit en plastique et est valable du 01 janvier au 31 décembre de l’année en cours. Cette licence peut être obtenue directement auprès de la FFG, ou dans n’importe quel Golf .

Le prix annuel de cette licence pour un adulte est de 44 €, pour un adulte, et seulement 10 € pour les universitaires et pour les jeunes. Une licence prise en fin de saison coûtera bien entendu moins cher (se renseigner auprès de la FFGolf si vous êtes dans ce cas).Si vous ne jouez pas souvent, vous avez la possibilité de prendre ce que l’on appelle une licence journalière. Il vous en coûtera alors 3 €uros à chaque fois.

NB : La licence FFGolf et un certificat médical attestant de votre capacité à pratiquer le Golf en compétition (valable pour une saison, c'est à dire du 01 janvier au 31 décembre de l'année en cours) sont obligatoires pour toute compétition. La licence vous offre une assurance valable dans le monde entier.

 

Repost 0
Published by Paul - dans Débutants
commenter cet article