Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : www.planete-golf.com
  • www.planete-golf.com
  • : Blog consacré aux choses du Golf et aux golfeurs(euses). Soyez les bienvenus!
  • Contact

Texte libre

compteur pour blog

Recherche

Archives

9 février 2006 4 09 /02 /février /2006 18:01

Le jeu lent, voilà bien une des plaies endémique du Golf d'aujourd'hui!! Nous avons tous eu un jour ou l'autre à subir cet "anti jeu" qui transforme une belle et agréable partie en un véritable cauchemard. La FFGolf a fait du jeu lent son combat pour l'année 2005 (affiches, info sur son site web institutionnel, etc.), bon nombre de Golfs surveillent et n'hésitent pas à "verbaliser" les fauteurs de troubles en faisant sauter un trou à ceux qui confondent partie de golf et promenade dominicale. Hélas, dans la grande majorité des cas, les joueurs lents sont aussi des clients ( et souvent des bons clients) des golfs et membres éminents qui se croient chez eux , et s'arrogent tous les droits sous prétexte qu'ils payent une cotisation. Ceux là ne sont pas de vrais golfeurs et font un tort considérable à ce sport.

Mais qu'est ce vraiment que le jeu lent ?

Le jeu lent consiste à jouer de telle façon que toutes les parties qui vous suivent sont obligés d'attendre plus ou moins longtemps avant chaque départ. En effet, par mesure de sécurité (une balle de Golf peut tuer!), il faut attendre pour jouer, que les joueurs qui vous précèdent soit à une distance "supérieure à celle de votre meilleur coup". Une seule partie qui joue lentenment et se sont toutes les parties de la journée qui doivent attendre derrière (cela provoque un embouteillage, comme sur la route!)

1 - Les "débutants" : Jouer lentement n'est pas vraiment une faute en soi, pourvu que l'on surveille la partie qui suit et qu'à un moment donné on laisse passer cette partie si l'on s'aperçoit qu'elle joue plus vite que la votre. C'est souvent le cas chez les débutants, pas encore très assurés dans la frappe des coups lesquels vont souvent se perdre dans le Rough. Ce type de comportement qui consiste à laisser "passer" une partie est très apprécié et fait d'ailleurs partie de l'Etiquette. On constate que la plupart des débutants qui sont passés par la "carte verte" observent cette règle.

2 - Les parties "non conformes" : J'appelle "partie non conforme", une partie de trois ou de quatre personnes, qui jouent avec seulement deux ou trois sacs (dans la plupart des cas il s'agit de fraudeurs qui n'ont pas payé la totalité des greens-fees). Ce comportement, non seulement est strictement interdit mais ralenti considérablement le rythme du jeu (allers retours pour prendre le matériel....). Si vous constatez qu'une telle partie vous précède, et qu'elle vous ralenti beaucoup, je vous conseille vivement d'en informer immédiatement l'accueil du Golf (là, vous pouvez utiliser votre téléphone portable....).

3 - Les "impénitents" : On peut aussi les cataloguer de "je m'en foutistes", ce sont généralement ceux qui n'ont aucun respect pour les autres, qui se croient tout permis et s'approprient le parcours comme si il était à eux et qu'ils étaient les seuls à jouer dessus. Avec ceux-là il n'y a rien à faire...hélas!

4 - Les "distraits" : Ceux là sont les moins gènants, car ils comprennent généralement assez vite et laissent passer. Pas toujours tout de suite, mais ils laissent passer.

Il existe tout un tas de "trucs" pour lutter contre ce fléau, et si tout le monde appliquait, ne serait ce que la moitié de ces règles, le problème épineux du jeu lent serait réduit des deux tiers (dans un prochain article je passerai en revue ces "règles" élémentaires dont la plupart relèvent simplement du bon sens....

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul - dans planete-golf
commenter cet article

commentaires

1up 10/02/2006 12:39

A classer dans les impénitemps : les "chasseurs de balles" ... ces joueurs qui passent tant de temps dans les sous bois à chercher les balles qui s'y trouvent ...
Leur plaisir ? ... quitter le golf avec plus de balle que quand ils y sont arrivés...